Une vie électrique

Ulmi, Nic

2020, 288 pages, 33 CHF, 29 €

33,00 CHF
Réf.: 978-2-88901-172-8
Comment une curiosité de la nature – un fluide étrange qui produit des étincelles et des frissons – devient-elle une force qui transforme la vie d’un pays et qui en remodèle le paysage ?
Date de disponibilité du produit: 6/01/20

Partant des premières lampes allumées comme des soleils en pleine nuit dans les décors chic du tourisme alpin, et allant jusqu’aux interrogations actuelles autour de la transition énergétique ainsi que des énergies renouvelables, ce livre raconte une histoire de l’électricité en Suisse. Il met aussi en lumière les installatrices-électriciennes et les installateurs-électriciens, qui œuvrent dans les derniers mètres cruciaux où l’on raccorde l’infrastructure électrique nationale à la vie quotidienne de la population.
L’association vaudoise de ces professionnel·le·s (ACVIE), qui fête ses 90 ans en 2019, est à l’initiative de cet ouvrage.

AVANT-PROPOS


#1. DES DÉBUTS SPECTACULAIRES

« IL SPETTACUL DELLA GLÜSCH ELECTRICA »

Éblouissements et zones d’ombre

UNE FÉE COSMOPOLITE

Du courant pour rire et pour guérir

De la résurrection à la réanimation

La lumière, un effet secondaire

Le soleil en pleine nuit

La lumière s’en va-t-en guerre

Le télégraphe et ses pionniers hypothétiques

La chorale au téléphone

UN PAYS HYPERÉLECTRIQUE ?

Superpouvoirs de l’eau

Réduire et renouveler

Écologie, indépendance, même combat

 

#2. L’ÉLECTRIFICATION TOURISME CHIC ET MODERNISME PATRIOTIQUE

L’électricité pour se distinguer

À la conquête de l’espace public…

… et de la vie privée

La modernité oubliée des fêtes fédérales

Le XXIe siècle éteindra la lumière

UNE FÉE MUNICIPALE

Lorsque les électriciens étaient opticiens

Lausanne une « centrale » avec des guillemets

Genève une pétition pour l’électrification

Cormoret l’électricité fêtée aux flambeaux

Lucerne une centrale loin de la ville

Zurich « la lumière éveille le désir de lumière »

LA VIE ÉLECTRIQUE

La modeste saga de la sonnerie

Se soigner à l’électricité

Comment le téléphone apprit à parler

La domestication de l’éclairage

Le prix, un obstacle et un levier

De la force pour les horlogers Kriegstetten, triomphe électrique et publicitaire

Les Alpes suisses à Francfort

La fée est la servante

La fièvre électrique « Quelle ne serait pas notre supériorité… »

L’électricité sur les rails

L’esthétique électrique

Du courant toujours et partout L’appareil qui fouettait la consommation

L’électricité, cause de divorce ?

COMMENT LE PAYSAGE DEVINT ÉNERGIE (ET VICE-VERSA)

Comment faire confiance à un réseau

Barrages au fil de l’eau et au seuil des nuages

Le mariage de la rivière et du torrent

Le début des exportations… … et des importations


#3. CONSTRUCTEURS, EXPLOITANTS, INSTALLATEURS

LES CONSTRUCTEURS DE MACHINES

LES COMPAGNIES FOURNISSEUSES D’ÉLECTRICIT

LES « FINANCIÈRES ÉLECTRIQUES »

Concentration et diversification

LES ÉLECTRICIENS

Genève, 1899 contre la « concurrence faite par la Ville »

Lausanne, 1906 pour « le libre exercice des électriciens »

Patrons et ouvriers dans le même bateau ?

Une union suisse avant les groupements cantonaux

Les associations cantonales d’installateurs-électriciens

L’électricité, un art ménager

Les électriciens vaudois contre « la loi de la jungle »


#4. DU NUCLÉAIRE VERT À LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LORSQUE LE NUCLÉAIRE ÉTAIT VERT

Du rêve d’un réacteur suisse… … aux réacteurs américains « clé en main »

Le nucléaire, bon pour l’environnement ?

Premier problème : le réchauffement des eaux

COMMENT LE PAYSAGE DEVINT ENVIRONNEMENT

Les chocs pétroliers

Le spectre du « Syndrome chinois »

Une chance pour l’électricité

Mot d’ordre : réempoissonner

La beauté naturelle des lignes électriques

Nucléaire, suite et fin

Transition volontaire et virage spontané

De « nouvelles » énergies renouvelables

Le dilemme éolien

Le soleil contre le patrimoine


#5. ÊTRE ÉLECTRICIEN·NE ENTRE DEUX SIÈCLES

Balbutiements du numérique

Promesses de la domotique

La maison de demain est-elle pour aujourd’hui ?

Le logement qui réfléchit à l’environnement

La disparition de l’interrupteur

Se convertir au renouvelable

Rythmes humains, cycles solaires

L’autoconsommation, du singulier au pluriel

« J’ai coupé le raccordement au réseau »

Le côté obscur du numérique

La boîte noire

Un métier toujours d’avenir


BIBLIOGRAPHIE

LISTE DES SOURCES ET DES OUVRAGES CONSULTÉS

SOURCES

Sources publiées
Presse
Études 

LÉGENDES

TABLE DES MATIÈRES