Le cartable de Clio 8/2008

Revue romande et tessinoise sur les didactiques de l'histoire. Dossier: Espace-temps

Charles Heimberg (dir.)
2008, 280 pages, 19 €
27,00 CHF
Réf.: 978-2-88901-016-5
Ce numéro 8/2008 aborde dans son dossier central la question de l'espace-temps dans l'enseignement de l'histoire. Des contributions sur la modernisation des Alpes, en particulier dans la région tessinoise, donnent à voir une histoire locale reliée à des espaces européens, avec des temporalités différentes qui s'observent dans un même lieu. D'autres espaces plus lointains sont évoqués, parce que l'histoire humaine compare et relie. Les manières dont l'enseignement distingue l'histoire et la mémoire sont également abordées, y compris dans une perspective d'histoire de l'enseignement de l'histoire.

La revue Le cartable de Clio développe des réflexions sur la transmission de l'histoire et ses didactiques. Elle émane d'universitaires et d'enseignants qui souhaitent renouveler cet enseignement qui ne pas de soi en tenant compte de son histoire, de sa diversité potentielle et d'une connaissance partagée des débats qu'il suscite dans différents pays. Autour d'un dossier central et de sept rubriques, elle présente des réflexions théoriques, des états de la question concernant les recherches historiques, des recherches dans le domaine des didactiques et des propositions de dispositifs d'apprentissage.
Ce numéro 8/2008 aborde dans son dossier central la question de l'espace-temps dans l'enseignement de l'histoire. Des contributions sur la modernisation des Alpes, en particulier dans la région tessinoise, donnent à voir une histoire locale reliée à des espaces européens, avec des temporalités différentes qui s'observent dans un même lieu. D'autres espaces plus lointains sont évoqués, parce que l'histoire humaine compare et relie. Les manières dont l'enseignement distingue l'histoire et la mémoire sont également abordées, y compris dans une perspective d'histoire de l'enseignement de l'histoire.


"L'histoire enseignée n'a pas à choisir entre une réflexion prioritaire sur ses contenus et une réflexion prioritaire sur ses modes d'appropriations: ses didactiques s'attaquent simultanément aux deux problèmes."

Edito

  • À Patrick De Leonardis!
  • Espace-temps, histoire nationale et histoire critique

Dossier: espace-temps

  • Les récits historiques et leur territoire relié au monde (Charles Heimberg)
  • Modernisation des Alpes ou déclin de la civilisation alpine? (Raffaello Ceschi)
  • Modernisation et changements démographiques dans le monde alpin, 1870-1930, (Luigi Lorenzetti)
  • Des signes de la modernité: électrification et éclairage (Marco Marcacci)
  • La modernisation industrielle des Alpes tessinoises et son coût humain. Quelques questions à Fabrizio Viscontini
  • La modernisation des Alpes (Charles Heimberg)
  • Que fait la Méditerranée au milieu du monde? (Armando Gnisci)
  • La Méditerranée: la mer au milieu du monde? (compte rendu de Charles Heimberg)
  • Orient-Occident, les Rendez-Vous de l'Histoire de Rabat (compte rendu de Charles Heimberg)

Actualité de l'histoire

  • Le modèle d'explication socio-historique d'Ibn Khaldûn: limites et portée générale (Abdesselam Cheddadi)
  • Les politiques sociales comme objet historique (Mathieu Leimgruber)
  • L'histoire et ceux qui la transmettent dans l'espace culturel. Entretien avec Giuseppe Sergi

Usages publiques de l'histoire

  • Des témoins mille fois entendus? (Laurent Douzou)
  • Retours du passé et empreintes du présent. Usages et mésusages publics des témoignages antifranquistes (Odette Martinez)
  • "Il nous faut déconstruire le roman national!" Entretien avec Suzanne Citron, après la réédition de son livre Le mythe national. L'histoire de France revisitée.
  • L'histoire scolaire face à une mémoire douloureuse et polémique (Teodora Cavoura)

Didactique de l'histoire

  • L'enseignement de la Shoah au regard des autres sujets controversés dans l'école française: enjeux pédagogiques et mémoriels (Benoît Falaize)
  • Retour à un passé de l'enseignement de l'histoire. Les "dispositions" qui introduisent les programmes de 1890 rédigées par Ernest Lavisse (François Audigier)
  • L'histoire à l'école primaire élémentaire au Burkina Faso depuis l'Indépendance de 1960 (Issa Cissé)
  • Le récit historique lu en classe: l'intérêt des interactions dialogiques (Lana Mara Siman)
  • Écriture, raisonnement et constructions du concept de "croisade" à l'école élémentaire (Pierre Kessas)

Citoyenneté de l'histoire

  • Apprendre l'histoire pour comprendre et vivre la diversité culturelle. Quelques propos pour ouvrir les débats (François Audigier)
  • Origine de soi, origine de l'autre. Concepts, récits et usage public (Antonio Brusa)

Histoire de l'enseignement

  • La pédagogie historique en question, recherches et expériences dans l'enseignement secondaire français. 1900-1960 (Évelyne Hery)
  • Le "sens" de l'histoire: finalités sociopolitiques et objectivité historique dans l'enseignement de l'histoire à l'école primaire genevoise de 1890 à 1969 (Christian Muller)

Comptes rendus et annonces

La dernière livraison du Cartable de Clio apporte une nouvelle pierre à l'édifice complexe des réflexions entre histoire et territoire. Dans un bel écho polyphonique, les neuf articles du dossier central abordent de manière novatrice la question de l'espace-temps dans l'enseignement de l'histoire. Articles inédits, traductions et comptes rendus présentent les grandes conclusions de deux colloques récents, le premier, "La modernisation des Alpes", organisé par le Groupe de didactique d'histoire en mai 2008 au Tessin, et le second, soutenu par l'éditeur Palumbo et la revue Mundus, intitulé "La Méditerranée au milieu du monde," tenu en février-mars 2008 à Palerme.
Ce numéro 8/2008 s'ouvre sur une critique épistémologique de quelques récents ouvrages sur l'histoire de la Suisse. À cette occasion, Charles Heimberg (Université de Genève) renouvelle sa perspective d'histoire depuis la Suisse, intégrant les réalités régionales et nationales afin de les relier à "une histoire humaine plurielle et diverse". Analysant la modernisation des Alpes, Raffaello Ceschi (Archives d'État du Tessin) présente ce processus aux contours ambigus, composites et déphasés, avec le développement économique précoce des vallées tessinoises au Moyen Âge, puis leurs déstructurations consécutives aux transformations sociales à la fin du XIXe siècle. Luigi Lorenzetti (Université de la Suisse italienne) démontre avec finesse les contrastes de l'évolution démographique des vallées alpines entre 1870-1930, notamment le retard pris dans la transition démographique et le bilan négatif de la modernisation sur l'espace alpin. L'historien Marco Marcacci offre une rapide synthèse de l'essor de l'électricité et de l'éclairage public au Tessin, alors que Fabrizio Viscontini (Scuola Media de Giornico-Faido) résume dans un entretien inédit les grandes étapes de l'industrialisation tessinoise.
Après cette première partie alpestre, le dossier est complété par une ouverture bienvenue sur l'espace méditerranéen. Fort du constat que la Méditerranée est un sujet historique plus enseigné en histoire médiévale qu'en histoire moderne et contemporaine, Armando Gnisci (Université de Rome - "La Sapienza") interroge les rapports entre Europe et la mer intérieure dans une perspective mondialiste. Avec une langue riche et imagée, cette contribution élabore une réflexion pointue sur la manière de penser l'Antiquité de manière autonome, sans référence à la Renaissance, ni à la Modernité. Le recours aux subaltern studies, réflexion gramscienne autour d'"un autre de l'autre", offre un vaste champ d'études et d'enseignements, où le jeu de mot in mezzo al mondo éclaire la perception d'un territoire au milieu du monde, mais aussi et surtout relié au monde.
Comme à son habitude, Le cartable de Clio développe des réflexions sur la transmission de l'histoire et ses didactiques. À côté du dossier central, six rubriques présentent "l'actualité de l'histoire", les "usages publics de l'histoire", la "didactique de l'histoire" ou encore la "citoyenneté à l'école" et l'"histoire de l'enseignement". Signalons plusieurs contributions: une réflexion de Abdesselam Cheddadi (Université de Rabat) sur la théorie de la civilisation de l'historien nord-africain Ibn Khaldûn (1332-1408); une histoire synthétique de la protection sociale en Suisse au XXe siècle avec un recueil d'outils pour son enseignement en classe par Matthieu Leimgruber (Université de Genève); et un entretien décapant de Suzanne Citron autour du "roman national" faisant le bilan de vingt ans d'enseignement de l'histoire de France.
Le cartable de Clio aborde à nouveau la distinction entre l'histoire et la mémoire dans plusieurs articles de Giuseppe Sergi (Université de Turin), Laurent Douzou (Institut d'études politiques Lyon), Odette Martinez-Maler (Bibliothèque de documentation internationale contemporaine Paris) et Théodore Cavoura (Université d'Athènes). La didactique n'est pas oubliée avec des textes sur l'enseignement de la Shoah de Benoît Falaize (Institut national de recherches pédagogiques Lyon)  sur les programmes scolaires d'histoire d'Ernest Lavisse en 1890 interrogés par François Audigier (Université de Genève); sur l'histoire enseignée à l'école élémentaire au Burkina Fasso présentée par Issa Cissé (Université de Ouagadougou); sur la vertu des interactions dialogiques dans l'apprentissage de l'histoire par Lana Mara Siman (Université du Minas Gerais à Belo Horizonte); sur le concept de "croisade" par Pierre Kessas (conseiller pédagogique des Hautes-de-Seine).
Le chapitre "citoyenneté à l'école" comprend un article original sur la construction de l'identité de soi et de l'autre par Antonio Brusa (Université de Bari et Pavie), alors que la dernière rubrique "histoire de l'enseignement" apporte deux éclairages sur la première moitié du XXe siècle par Évelyne Hery (Université de Rennes) et Christian Alain Muller (Université de Genève).
Fort de son dense réseau international de correspondants, Le cartable de Clio aura réussi son pari de s'inscrire comme une revue incontournable en didactique de l'histoire, malgré un changement d'éditeur et la disparition prématurée d'un de ses fondateurs. Annonçant déjà un volume 9 avec un dossier consacré aux rapports entre Orient et Occident, ce numéro 8/2008 illustre une revue en pleine maturité et offre un panorama large des réflexions actuelles en didactique.

Dominique Dirlewanger, Revue historique vaudoise 117/2009, pp. 267-268