Regards littéraires sur Berlin

Olivier Wicky, Valérie Michelet Jacquod  (éds)
2015, 244 pages, 26 €
34,00 CHF
Réf.: 978-2-88901-093-6
Depuis sa réunification, Berlin s'impose comme capitale européenne de la culture et des loisirs, phénomène largement relayé par les médias et la littérature. Comprendre la fascination qu'exerce cette ville exige que l'on revienne sur son histoire et les relations, aussi denses que chaotiques, entretenues avec les artistes et intellectuels francophones. À partir d'horizons critiques divers (littéraires, historiques, urbanistiques ou en histoire de l'art), cet ouvrage interroge la réémergence du "phénomène Berlin" dans la littérature d’expression française.

Depuis une vingtaine d’années, la multiplication d’oeuvres littéraires d’expression française s’associe au nombre toujours grandissant d’études critiques, d’essais ou d’enquêtes sur ce qui est devenu le "phénomène Berlin".

À cela s’ajoute une série de décisions de politique culturelle témoignant de la volonté de tisser des liens étroits avec la métropole allemande et confirmant le retour de Berlin comme place culturelle européenne de premier rang.

À partir d'horizons critiques divers (littéraire, historique, urbanistique ou histoire de l'art), cet ouvrage interroge la réémergence d’un "phénomène Berlin" dans la littérature d’expression française. Ce regain d'intérêt, particulièrement visible depuis la réunification de la métropole allemande, prolongerait l’âge d’or des années 1920, faisant de Berlin un nouveau mythe littéraire, au détriment des modèles reconnus du genre comme Paris, Londres ou New York.

La première partie de l'ouvrage analyse les raisons historiques, sociologiques et culturelles de la fascination exercée par le Grand Berlin de la République de Weimar, tandis que la seconde se penche sur les métamorphoses récentes, tant urbaines qu'identitaires, qui touchent la ville depuis la chute du mur.

Introduction (Olivier Wicky et Valérie Michelet Jacquod) 

Berlin en vie (poème inédit de Francine Clavien)      

I. Penser l’avant: de l’Exposition universelle aux années sombres

  • Les yeux de Berlin sont tournés vers Paris. Le cas de l’Exposition industrielle de 1896 (Antonella Gargano)
  • Henri Béraud voyageur: Ce que j’ai vu à Berlin, entre le rire et l’effroi (Olivier Wicky)
  • Quelques rendez-vous avec l’histoire du XXe siècle à Berlin, avec Gide, Robbe-Grillet et Sylvie Germain (Alain Goulet)
  • Berlin expressionniste et apocalyptique. Sodome et Berlin d’Yvan Goll (Françoise Rétif)
  • Métropole moderne et homme nouveau: le Berlin des années 1930 dans les récits de voyage des intellectuels français (Alexandre Saintin)
  • Berlin, capitale de la mémoire? L’après-guerre immédiat dans Mon enfant de Berlin (2009) d’Anne Wiazemsky (Roswitha Böhm)


II. Construire l’après : Berlin et la Wende

  • L’imagerie berlinoise contemporaine entre lieux de mémoire et non-lieux (Sophie Frémicourt)
  • Légendes d’"Y". À l’ombre de quelque discours photographique berlinois (Olivier Morel)
  • "Berlin l’aimable", "Berlin la rude":  Y penser sans cesse (2011) de Marie NDiaye (Margarete Zimmermann)
  • Berlin remémoré dans L’Autoportrait bleu de Noémi LeFebvre (Margaret Gray)
  • Ironie et nostalgie dans Mélancolie vandale de Jean-Yves Cendrey (Valérie Michelet Jacquod)
  • Vingt ans à Berlin, la mode et moi (Hélène Bezençon)


Notices biobibliographiques des auteur·e·s et résumés des communications